Suite aux mesures contre la propagation du coronavirus, les délais de livraison pourraient être ralongés. Veuillez nous excuser de la gêne occasionnée et merci de votre compréhension.

Comment choisir son panneau de signalétique : types, matières et fixation

Il existe une multitude de panneaux de signalétique que l’on retrouve disséminés un peu partout dans notre vie quotidienne : voies routières, restaurants, lieux de travail, écoles, lieux de divertissement… et même devant chez vous ! Ce guide est là pour vous faire découvrir l’ensemble des panneaux existants et surtout pour vous aider à choisir le panneau qu’il vous faut ainsi que la fixation nécessaire.

SOMMAIRE

1) Les différents types de panneaux

Au vu du grand nombre de panneaux existants, nous avons décidé sur notre site de les classer en plusieurs catégories suivant l’information qu’ils contiennent (ordre, interdiction, simple information, etc.). Ainsi, il existe 5 grandes catégories de panneaux :

  • Les panneaux de signalisation

Ils concernent tous les panneaux relatifs à la sécurité routière avec notamment le panneau Stop et les panneaux de stationnement indiquant un parking ou une simple place de stationnement, mais aussi tous les panneaux signalant un chantier, une déchetterie ou encore une zone non-fumeur.

Panneau interdiction de stationner

  • Les panneaux d’interdiction

Cette dénomination regroupe une multitude de panneaux dont le seul point commun est d’interdire quelque chose à quelqu’un. Cette interdiction touche de nombreux domaines comme :

          o   le code de la route avec le panneau d’interdiction de stationner
          o   la sécurité avec le panneau d’interdiction de courir
          o   la propreté avec le panneau déjection canine interdite
          o   le respect des règles de vie avec le panneau d’interdiction d’uriner
          o   etc.

  • Les panneaux d’obligation

Ils concernent tous les panneaux donnant un ordre à quiconque franchit une zone. Cela peut concerner le port obligatoire d’un casque de protection ou de tout autre EPI (Equipement de Protection Individuelle), la sécurité au travail (badge obligatoire, utiliser les grilles de protection, etc.), la santé (par exemple : lavage des mains obligatoire) ou encore les règles de vie (silence, éteignez le portable, etc.).

Panneau casque et visière obligatoire

  • Les panneaux d’information

Ce type de panneaux regroupe tous les panneaux comportant une information utile pour les personnes aux alentours. Elles peuvent ainsi être informées qu’elles sont filmées par une caméra de surveillance, de la présence d’une aire de pique-nique ou encore des différentes zones d’un bâtiment (accueil, toilettes, infirmerie, etc.).

  • Les panneaux licence et restaurant

Cette catégorie de panneaux est spéciale car elle ne concerne que les restaurants et les établissements servant des boissons. Les établissements possédant une autorisation de vente d’alcool se doivent d’afficher un panneau Licence IV. Les restaurants eux doivent en plus afficher la licence Restaurant (petit ou grand). Pour plus d’informations, n’hésitez pas à lire notre guide sur les panneaux Licence.

Panneau licence IV

Tous ces panneaux peuvent se décliner en plusieurs formes : rond, carré, rectangle (vertical ou horizontal) à l’exception des panneaux de Licence et des panneaux de réglementation qui sont rectangulaires.

2) Les différentes matières de panneau

Tous nos modèles de panneaux se déclinent en 3 matières qui sont plus ou moins épaisses et durables mais dont le coût de fabrication diffère également :

  • L’adhésif souple

Le panneau en adhésif souple est en fait un simple autocollant à coller sur une surface lisse pour obtenir une adhérence maximale. Son coût de fabrication est faible car il suffit d’un transfert thermique sur l’autocollant pour imprimer le panneau. Son prix d’achat est donc très abordable. Cependant, il est conçu pour résister aux intempéries, à l’abrasion et aux rayures. Il peut donc être placé à l’intérieur d’un bâtiment comme à l’extérieur.

  • Le plastique PVC

Le panneau en PVC est la meilleure solution pour placer un panneau sur une surface non-adhérente. Il se fixe facilement au mur grâce à des vis et des chevilles. Il est recommandé pour une utilisation dans les industries chimiques car il résiste à de nombreux produits chimiques et solvants.

  • L’aluminium

Le panneau en aluminium a une épaisseur de 2 mm, il est donc facile de le percer pour le fixer à un mur ou un poteau à l’aide de vis et de chevilles. Il est particulièrement adapté à un usage extérieur grâce à sa grande robustesse. Il se fixe aisément sur une surface non-adhérente.

Pour les panneaux de signalisation de forme ronde, vous avez la possibilité d’opter pour l’aluminium galvanisé de classe 1. Quelle est la différence avec le panneau en aluminium classique ? Le panneau en aluminium galvanisé est rétroréfléchissant, c’est-à-dire qu’il capte, grâce à un revêtement en microbille, la lumière des phares d’une voiture afin d’être visible de jour comme de nuit. La loi distingue deux classes de rétroréflexion : la classe 1 qui prévoit une durée de vie des panneaux de 7 ans et la classe 2 qui prévoit une durée de vie des panneaux de 10 ans. Tous les panneaux de signalisation se doivent d’avoir une rétroréflexion de classe 1 au minimum (selon l’Arrêté relatif à la signalisation des routes et autoroutes du 24 novembre 1967)

Autocollant dissuasif stationnement gênant

3) Les autocollants dissuasifs

Les autocollants dissuasifs ont été créés pour répondre aux conducteurs malintentionnés qui se garent sur des places de parking pour handicapés, devant une sortie pour pompiers ou tout simplement en stationnement gênant.

L’autocollant se place sur l’une des vitres de la voiture et est extrêmement difficile à décoller afin de faire prendre conscience au conducteur de l’impolitesse de son acte. En prenant le temps de décoller correctement cet autocollant, il aura tout le temps de penser à son erreur ! Cependant, faites attention à ne pas coller l’autocollant sur le pare-brise avant de la voiture parce qu’autrement le conducteur ne pourra pas quitter son stationnement gênant de si tôt… ou bien il risque d’avoir un accident qui pourrait vous être imputable.

Comment enlever un autocollant dissuasif ?

Pour retirer efficacement un autocollant dissuasif, il vous faudra utiliser un dissolvant « décolle étiquette » mais aussi un grattoir et de l’huile de coude pour gratter l’autocollant. Autre astuce : du vinaigre blanc chauffé. Cela coûte moins cher que les dissolvants pour étiquettes et sont tout aussi efficaces !

Fixation pour panneau de signalisation sur poteau

4) Quelle fixation pour mon panneau ?

Dans cette partie, nous ne traiterons pas des panneaux en adhésif souple car ils ne nécessitent aucun support pour se fixer à un mur.

  • La fixation murale

L’un des supports les plus utilisés pour fixer un panneau est le mur. Ce n’est pas étonnant car il y en a partout ! Mais comment fixer un panneau sur un mur ? Vous avez le choix entre une fixation adhésive et une fixation par visserie. En ce qui concerne la fixation par visserie, il existe des kits tout-en-1 comportant des vis, des brides et des écrous. Une fois le panneau fixé, vous pouvez placer des cache-vis afin de rendre l’ensemble plus joli.

  • La fixation sur poteau

Ce type de fixation est réservé aux panneaux de signalisation à placer au bord de la route. Pour installer votre poteau, il vous faut des brides, des écrous et des boulons. Les poteaux peuvent accueillir deux panneaux dos à dos : pour cela, il faut opter pour un kit de fixation double face comportant des doubles brides, 8 écrous et 8 boulons. Le kit de fixation simple est à utiliser pour accrocher un seul panneau. Enfin, pour les panneaux en aluminium galvanisé, il est recommandé d’utiliser le poteau galvanisé avec son obturateur en plastique noir.