Laveurs d'yeux

Les laveurs d'yeux sont parfaits pour l'hygiène des mains et du visage, chose primordiale dans le monde du travail notamment dans les industries chimiques.
Il y a 8 produits.
Résultats 1 - 8 sur 8.

Filtre

Filtres actifs :
Prix
  • Du
    jusqu'au
Résultats 1 - 8 sur 8.

Les différents modèles de laveurs d'yeux

Un laveur d'yeux est le nom que l'on donne à la solution qui permet de laver les yeux après contact avec un liquide acide, corrosif ou irritant. Cette solution permet de retrouver un pH normal pour l'œil contaminé.

Mais, un laveur d'yeux est aussi le nom donné à l'équipement permettant de laver les yeux. Il peut s'agir d'une simple bouteille contenant la solution salvatrice ou bien il peut s'agir d'équipements plus élaborés comme le lavabo.

Il existe divers modèles de solutions "laveurs d'yeux" et d'équipements "laveurs d'yeux". Pour tout vous expliquer clairement, nous allons les traiter séparément. Mais avant, il est toujours utile de savoir où il faut les utiliser.

Où utiliser les laveurs d'yeux ?

Une bouteille de solution

Les laveurs d'yeux sont indispensables dans les entreprises et locaux où le risque de projection de produits chimiques et/ou dangereux est élevé. Cela concerne notamment :

  • les industries chimiques,
  • les industries pharmaceutiques,
  • les industries agroalimentaires,
  • les industries automobiles,
  • les ateliers municipaux,
  • les garages,
  • les imprimeries,
  • les universités, lycées et collèges,
  • les laboratoires de chimie, de pétrochimie et de biochimie,
  • les hôpitaux et les cliniques,
  • les stations d'épuration,
  • les piscines.

Il est impératif de placer le laveur d'yeux à proximité des zones de danger afin d'y avoir accès immédiatement après le contact dangereux.

Les solutions "laveurs d'yeux"

Un laveur d'yeux sur colonne

La solution "laveur d'yeux" existe en différents modèles dont la composition diffère pour réparer l'œil du traumatisme subit :

  • la solution au chlorure de sodium à 0,9% est à envisager pour nettoyer immédiatement un œil après qu'il est entré en contact avec un corps étranger, cela empêche l'œil d'avoir des dommages irréversibles.
  • la solution de poudre de phosphate à pH neutre à 4,9% est une solution stérilisée qui est utilisée pour nettoyer l'œil après un contact avec une substance chimique ou alcaline. Elle efface la sensation de brûlure liée au contact avec la substance. Cependant, il faut faire attention à ne pas laver l'œil plus de 2 minutes avec cette solution et à reprendre le nettoyage avec la solution au chlorure de sodium.

Bien entendu, le nettoyage de l'œil à l'aide de la solution est un remède à court terme. Il faut impérativement voir un médecin après un contact dangereux pour l'œil.

Les équipements "laveurs d'yeux"

Un laveur d'yeux mural

Il existe deux modèles d'équipements "laveurs d'yeux" : le lavabo mural et le lavabo à colonne. La distinction est simple : le lavabo mural se fixe au mur tandis que le lavabo à colonne tient sur un pied fixé au sol.

Il n'y a pas de préférence entre les deux modèles, cela dépend surtout de la configuration de vos locaux. Si votre lieu de travail est petit, il est peut-être préférable de prendre un lavabo mural.

Ce qui est pratique avec les lavabos "laveurs d'yeux", c'est qu'ils permettent de laver le visage entier et non pas uniquement les yeux.

Les normes du laveur d'yeux

Les laveurs d'yeux respectent diverses normes de sécurité dont la norme ISO 3864 qui provient du Code du Travail et qui concerne la signalisation du matériel de premiers secours : le laveur d'yeux doit posséder des pictogrammes respectant cette norme, c'est-à-dire qu'ils doivent être clairement identifiables.

Les laveurs d'yeux, uniquement ceux connectés au réseau d'eau, doivent également respecter la norme européenne EN 15154-2 qui demande :

  • d'avoir un débit d'eau de 6L/min au minimum,
  • de pouvoir délivrer de l'eau en continu pendant 15 minutes,  
  • d'avoir une vélocité de l'eau faible afin de ne pas blesser l'utilisateur,
  • d'avoir des gicleurs se trouvant 1000 mm au-dessus du sol,
  • d'avoir une hauteur de l'eau jaillissant des gicleurs entre 100 et 300 mm,
  • d'avoir un robinet dont l'ouverture de l'alimentation en eau est manuelle.