Groupes électrogènes et alternateurs

Découvrez notre gamme de groupes électrogènes et d'alternateurs conçue pour un usage professionnel et polyvalent notamment pour les chantiers, mais aussi pour les camping cars. Nous proposons ici une sélection complète de modèles : groupes électrogènes à essence ou diesel, avec moteur monophasé ou triphasé, alternateurs entraînés par tracteur, etc. Près de 200 générateurs électriques sont en ligne afin de trouver le groupe électrogène qui conviendra le plus à votre besoin. N'hésitez pas à contacter notre équipe technique pour plus de renseignements. Vous pouvez aussi consulter notre guide, qui se trouve ci-dessous, pour vous aider à choisir le groupe électrogène correspondant à vos besoins.

Il y a 226 produits.
par page
Résultats 1 - 32 sur 226.

Filtre

Filtres actifs :
Prix
  • Du
    jusqu'au
Résultats 1 - 32 sur 226.

Comment choisir un groupe électrogène ?

Le groupe électrogène est devenu une machine indispensable tant au niveau des chantiers de construction que dans des lieux nécessitant de l’électricité en permanence comme un hôpital. Il est donc primordial de se renseigner avant de se lancer dans l’acquisition d’un générateur. Nous vous présentons ci-dessous la liste des critères à prendre en compte lors de votre achat. Mais, avant petite explication sur les fonctionnalités de cette machine.

A quoi sert un groupe électrogène ?

Le groupe électrogène est un dispositif autonome capable de produire de l’électricité. Il est généralement composé d’un moteur thermique et d’un alternateur. L’alternateur est actionné par la le moteur thermique et produit du courant alternatif. Son poids varie selon les modèles : il peut faire quelques kilos ou atteindre des dizaines de tonnes. Il sert principalement à alimenter des chantiers ou des zones non couvertes par le réseau de distribution d’électricité mais il est également employé lors de coupures électriques dans les hôpitaux et autres lieux nécessitant de l’électricité en permanence. Son alimentation est simple : du carburant. Il existe un large choix de carburants pouvant l’approvisionner (voir la liste ci-dessous).

Comparatif des différents modèles présents sur 4mepro

Groupe électrogène essence
Groupe électrogène gasoil / gazole
Groupe électrogène insonorisé
Groupe électrogène avec régulateur AVR
Groupe électrogène Inverter
Type de groupe électrogène Groupe électrogène essence Groupe électrogène diesel Groupe électrogène insonorisé Groupe électrogène AVR Groupe électrogène Inverter
Puissance de 800 W (1 KVA) à 19,2 kW (24 KVA) de 2600 W (3,25 KVA) à 198 kW (248 KVA) de 800 W (1 KVA) à 198 kW (248 KVA) de 850 W (1 KVA) à 13,5 kW (17 KVA)  de 800 W (1 KVA) à 4300 W (5,3 KVA)
Particularités Groupe électrogène fonctionnant à l'essence avec moteur moins bruyant. Groupe électrogène fonctionnant au gasoil avec moteur très puissant. Groupe électrogène à motorisation essence ou diesel qui est insonorisé afin de baisser son niveau sonore. Groupe électrogène possédant un AVR (Automatic Votlage Regulator) comme système automatique de régulation de la tension. La tension est stabilisée aux alentours de 2 %. Groupe électrogène possédant un système de régulation de la tension Inverter entièrement électronique. Il transforme le courant provenant de l'alternateur de manière électronique afin d'obtenir une tension parfaite.
Utilisations Pour les particuliers qui ont besoin occasionnellement d'un groupe électrogène car il est beaucoup moins bruyant que le moteur diesel. Pour les professionnels avec une utilisation intensive car il est plus économique que le moteur essence sur le long terme. Idéal pour une utilisation domestique chez un particulier ou pour un food-truck. Peut alimenter tous les appareils. Idéal pour alimenter les appareils "sensibles" comme le matériel informatique ou l'équipement audiovisuel.
Fourchette de prix de 350 € à 7000 € HT de 1500 € à 38 000 € HT de 400 € à 38 000 € HT de 300 € à 6500 € HT  de 600 € à 2700 € HT

Comment fonctionne un groupe électrogène ?

Le groupe électrogène est un appareil autonome qui produit de l’électricité. Ceci est possible car il est doté d’un moteur thermique et d’un alternateur. Le moteur thermique a besoin de carburant pour fonctionner : essence, diesel, biocarburant, GPL, gaz naturel, etc. Une fois alimenté, il actionne l’alternateur qui produit du courant alternatif qui alimente les appareils branchés.

Il faut savoir qu’il existe deux types de moteurs pour le groupe électrogène et tous les appareils électriques : le moteur monophasé de 230 V et le moteur triphasé de 400 V. Il faut donc faire particulièrement attention à brancher des appareils monophasés avec un générateur monophasé et des appareils triphasés avec un générateur triphasé.

Enfin, sachez qu’il existe plusieurs puissances pour le groupe électrogène : de 800 W à plus de 198 kW ! Cela vous permet de trouver le bon groupe électrogène selon vos besoins. Par exemple, un groupe électrogène 6 kW est parfait pour alimenter un marteau-piqueur.

Quels types d’appareils peuvent être branchés sur un groupe électrogène ?

Grâce au groupe électrogène, vous pouvez alimenter tous types d’appareils pour des usages très divers :

  • les appareils de cuisine nécessaires au food-truck, camion snack ou commerce ambulant : micro-ondes, bouilloire, réfrigérateur, congélateur, etc.

  • les appareils d’usage quotidien pour une famille en vacances dans une caravane ou un camping-car : télévision, lampe, sono, micro-ondes, etc.

  • les outils électriques sur un chantier de BTP : compresseur, poste à souder, nettoyeur haute pression, bétonnière, etc.

  • les machines nécessaires aux travaux agricoles : mini-tracteur, compresseur, etc.

  • les appareils utiles aux secouristes : pompe de relevage, pompe immergée, pompe à eau, etc.

Bref, le groupe électrogène sert à tout ! D’ailleurs, il est généralement utiliser pour servir d’alimentation de secours dans les hôpitaux, les centres commerciaux ou encore les maisons individuelles.

Quel groupe électrogène choisir selon ses besoins ?

Il existe de nombreux critères à prendre en compte pour choisir le groupe électrogène qui correspond à ses besoins. Voici la liste de ces critères et nos conseils pour vous aider à opter pour le bon modèle.

1) L’alimentation du moteur : essence ou diesel ?

Pour un usage professionnel, il est conseillé d’utiliser un moteur gazole car il est plus économique à long terme et parce que vous allez l’utiliser souvent des heures entières. Pour les particuliers, le groupe électrogène doit être alimenté par de l’essence car il est moins bruyant que celui alimenté par du gazole.

Sachez qu’il existe des groupes électrogènes fonctionnant avec du GPL, du gaz naturel, du biocarburant ou du fioul (pour les très gros groupes électrogènes).

2) Le type de moteur : monophasé ou triphasé ?

Il faut que vous fassiez attention au moteur de vos appareils car il en existe de 2 types : les monophasés de 230 V et les triphasés de 400 V (pour un usage professionnel uniquement). Vous ne pouvez donc pas brancher des appareils monophasés et triphasés sur le même groupe électrogène sinon vous risquez des dégâts irrémédiables pour les appareils monophasés branchés sur un groupe électrogène de 400 V. En fait, pour les appareils triphasés branchés sur un groupe électrogène de 230 V, vous ne risquez pas grand-chose vu que l’appareil ne saura pas démarrer !

3) Le niveau sonore

Parler du moteur nous amène directement à l’insonorisation des groupes électrogènes. Il faut savoir qu’un groupe électrogène classique peut émettre jusqu’à 105 dB ! C’est pourquoi des groupes électrogènes « insonorisés » ont été créés : ils limitent le niveau sonore entre 60 et 90 dB. Ils peuvent donc être utilisés pour un usage domestique et professionnel. Ils vous faciliteront la vie car vous ne serez plus gêné par le bruit !

4) Le type de démarrage

La mise en marche d’un groupe électrogène est différente selon les modèles et sa puissance. Il existe 3 manières de le mettre en route : manuellement à l’aide d’un lanceur (comme les tondeuses), électriquement grâce à une clé (comme les voitures) ou avec de l’air comprimé.

5) L’autonomie d’utilisation

Pour éviter de faire le plein de son groupe électrogène trop régulièrement, il est conseillé de regarder la consommation de l’appareil et la capacité de son réservoir. Ainsi, certains modèles ont une autonomie de seulement 4 heures tandis que d’autres peuvent tenir jusqu’ à 12 heures non stop.

6) Le poids du groupe électrogène

Selon le modèle choisi, un groupe électrogène peut peser du 15 à plus de 2 tonnes ! Bien entendu, leur utilisation est totalement différente : les plus légers servant à une utilisation domestique et les plus lourds étant employés par des professionnels sur des chantiers ou dans des usines. Ce qui pose la question de leur transport : pour les plus légers, pas de souci, ils peuvent être transportés via une poignée ou sur un chariot à deux roues. Mais, pour les plus lourds, soit ils sont transportés sur une remorque prévu à cet effet, soit ils sont lever à l’aide d’une grue.

7) La puissance nécessaire pour alimenter tous les appareils

Dernier critère et pas des moindres : la puissance dont vous avez besoin pour alimenter tous les appareils qui seront branchés sur le groupe électrogène. Cette étape est très importante car si vous sous-estimez la puissance, votre groupe électrogène sera en surcharge.

Tout d’abord, vous devez réfléchir au type d’appareils que vous allez alimenter avec le groupe électrogène car ils ne consomment pas le courant de la même manière. Les appareils dits « simples », comme par exemple une lampe, les plaques de cuisson ou encore un appareil de chauffage, n’ont aucune exigence particulière. Ce n’est pas le cas des appareils ayant un moteur électrique, tels que le perforateur, le compresseur ou la scie circulaire, car ils ont besoin pour leur démarrage d’une puissance 2 à 4 fois supérieure à leur puissance nominale, c’est-à-dire la puissance utilisée par l’appareil dans son usage continu. Certains appareils demandent même une puissance de démarrage 6 fois supérieure à la puissance nominale.

Ensuite, si vous voulez brancher plusieurs appareils sur le groupe électrogène, vous devez calculer la puissance de démarrage de tous les appareils à alimenter. Pour cela, additionnez la puissance de démarrage de chaque appareil  et augmentez le résultat de 20% pour avoir une réserve d’énergie au cas où.

Dernier conseil : si possible, n’utilisez pas de rallonge car une partie de la tension électrique va se perdre dedans, ce qui fait qu’il y a moins de tension disponible pour vos appareils.