Electrodes

Découvrez notre gamme d'électrodes pour tout type de soudure : MMA, Plasma, TIG.
Il y a 10 produits.
Résultats 1 - 10 sur 10.

Filtre

Filtres actifs :
Prix
  • Du
    jusqu'au
Résultats 1 - 10 sur 10.

L’électrode de soudure est l’élément indispensable de la soudure par arc électrique parce qu’elle crée l’arc électrique et qu’elle fond pour fusionner les deux pièces à souder. Elle est également appelée « baguette de soudure » à cause de sa forme longiligne. Elle peut être utilisée pour plusieurs types de soudage : le soudage TIG, le soudage MMA, le soudage MIG-MAG et le soudage plasma.

De quoi est composée une électrode soudure ?

L’électrode de soudure est constituée d’une âme métallique et d’un enrobage friable.

L’âme est l’élément central de l’électrode. Faite de métal, son rôle est de conduire le courant, déposer le métal et créer un arc électrique. C’est le métal d’apport de la soudure.

L’enrobage joue également un rôle important dans le soudage des pièces car il forme le laitier qui remonte à la surface et donc protège le bain de fusion. Il sert aussi à protéger et à orienter l’arc électrique selon la position de soudage à réaliser (à plat, en montant, en descendant, etc.).

Il existe plusieurs types d’enrobages :

  • l’enrobage rutile : enrobage le plus courant, créé un arc stable et donne des soudures étanches, il est particulièrement utile pour la charpente et la serrurerie-métallerie ;
  • l’enrobage basique : à utiliser en courant continu, donne des soudures étanches mais son laitier adhère peu, à entreposer au sec car fragile, il est préconisé pour la chaudronnerie et la mécano-soudure ;
  • l’enrobage cellulosique : à utiliser en courant continu, donne des soudures étanches mais l’arc décroche facilement, il est adapté pour les positions délicates, par exemple sur de la tuyauterie ;
  • l’enrobage acide : pour des soudages à plat en courant continu ou courant alternatif, bonne vitesse de fusion mais est sensible à la fissuration à chaud ;
  • l’enrobage oxydant : créé un arc stable et des soudures de bel aspect, cet enrobage n’est plus utilisé de nos jours car il dégage trop de fumées.

Et même des mélanges d’enrobages :

  • l’enrobage rutilo-basique qui offre une soudure plus désulfurisante ;
  • l’enrobage rutilo-cellulosique qui permet une plus grande pénétration de la fusion.

Les électrodes de soudure existent en de nombreux diamètres de manière à pouvoir souder tous types de pièces. Le choix du diamètre se fait en fonction de l’épaisseur à souder.