Suite aux mesures contre la propagation du coronavirus, les délais de livraison pourraient être ralongés. Veuillez nous excuser de la gêne occasionnée et merci de votre compréhension.

Les outils du mécanicien

Le terme mécanicien regroupe en fait un vaste ensemble de métiers : mécanicien automobile, mécanicien-outilleur, mécanicien industriel, technicien de maintenance, etc. Et chaque métier a sa particularité ainsi que son propre matériel. Nous vous proposons ici une large sélection d'outils qui seront utiles à tous les mécaniciens ! Nous les avons regroupés par famille d’outillage afin de vous donner une explication claire de chaque usage.

SOMMAIRE

 

I/ L’outillage mécanique de base

Le mécanicien a principalement besoin de trois grandes familles d’outils : les clés, les pinces et les tournevis. Cependant, à l’intérieur de ces familles, il existe un grand nombre de modèles différents qui seront tous utiles pour les travaux de mécanique.

 

1) Les clés

Jeu de clés Allen pour mécanicien Clé à choc Clé à molette standard Clé plate Jeu de 8 clés coudées étoiles Torx
Clés Allen Clé à choc Clé à molette Clé plate Clé Torx

 

Faite de métal, la clé sert généralement à serrer ou desserrer les vis, boulons et écrous. Mais, il existe une multitude de clés différentes ayant chacune sa particularité :

  • la clé Allen (ou « clé hexagonale ») est une clé 6 pans creux qui sert à la manœuvre des vis, des têtes de boulons et de toutes autres pièces ayant une empreinte hexagonale creuse
  • la clé à choc (ou « déboulonneuse ») est une machine permettant de serrer et desserrer les boulons très rapidement
  • la clé à douille (ou « clé à cliquet »), elle est livrée avec son jeu de douilles
  • la clé à molette (ou « clé anglaise ») possède une mâchoire mobile qui permet d’adapter son ouverture à la tête de vis carrée ou à l’écrou à serrer
  • la clé à œil exerce sa force sur les 6 pans de l’écrou pour le serrer
  • la clé à pipe a une forme de L car elle est pliée en angle droit à ¼ de sa longueur, elle exerce sa force sur les 6 pans de l’écrou pour le serrer ou le desserrer
  • la clé à tube est une version simplifiée de la clé à pipe dans le sens où un morceau de tuyau métallique de profil hexagonal est plié en angle droit
  • la clé contre-coudée permet d’accéder à des endroits difficiles d’accès que l’on ne peut pas atteindre avec une clé plate
  • la clé dynamométrique permet de doser le serrage d’une vis ou d’un écrou afin de n’être ni trop serré ni trop desserré
  • la clé en croix est composée de 4 clés à tubes réunis de manière à former une croix, elle est utilisée pour le serrage et le desserrage d’écrous automobiles
  • la clé mixte regroupe deux types de clé (une sur chaque extrémité), généralement il s’agit d’une clé à œil et une clé plate
  • la clé plate (ou « clé à fourche ») est utilisée pour serrer les boulons et les vis à tête hexagonale ou carrée
  • la clé Torx est également une clé 6 pans mais elle a une tête en forme d’étoile, elle sert également au serrage et desserrage des vis à tête creuse et des boulons

Dans le meilleur des mondes, il faudrait que vous ayez autant de clés que nécessaire pour couvrir les dimensions courantes (soit de 8 mm à 19 mm) pour tous les types de clés.

 

2) Les pinces

Pince de précision pour mécanicien Coupe-boulons 45 cm Pince coupante Pince multiprise
Brucelles Coupe-boulons Pince coupante Pince multiprise

 

Comme pour les clés, il existe plusieurs types de pinces différents :

  • les brucelles (ou « pince de précision ») qui permet de saisir des petites pièces fragiles
  • le coupe-boulon qui est une pince coupante de côté avec de longs manches qui offrent une très grande démultiplication, il peut ainsi couper des tiges métalliques de moins de 1 cm de diamètre
  • la pince à long bec qui permet de manipuler des pièces de petites tailles ou de travailler dans des endroits difficiles d’accès
  • la pince coupante (ou « tenaille russe ») qui sert à couper de petits objets comme des fils électriques, des câbles, des durites ou des clous
  • la pince multiprise qui permet de saisir ou maintenir des objets de différentes tailles grâce à son articulation réglable qui agrandit l’écartement des mâchoires
  • la pince universelle qui peut être utilisée comme pince plate, pince coupante, pince de serrage et tenaille

 

3) Les tournevis

tournevis plat
Tournevis plat

Afin d’être correctement équipé, il vous faut également avoir dans votre boite à outils tous les types de tournevis :

  • le tournevis carré Robertson pour les vis à tête carrée
  • le tournevis cruciforme pour les vis à tête cruciforme
  • le tournevis étoile (ou « tournevis Torx ») pour les vis à tête en forme d’étoile à 6 branches
  • le tournevis plat pour les vis à tête fendue
  • le tournevis Pozidriv pour les vis à tête en forme d’étoile à 8 branches

Voir tous nos modèles de tournevis

 

II/ Les outils spécifiques

En plus des outils de base présentés ci-dessus, le mécanicien se doit de posséder les outils suivants afin de pouvoir intervenir dans des cas particuliers.

 

1) Les outils de mesure

Equerre de mécanicien en acier Jauges d'épaisseur rondes Réglet flexible 10 cm
Equerre de
mécanicien
Jauges
d'épaisseur
Réglet

 

Pour pouvoir réaliser des travaux de précision, le mécanicien doit avoir dans sa caisse à outils les instruments de mesure suivants :

  • l’équerre de mécanicien (ou « équerre à chapeau ») qui sert à la vérification de la planéité d’une surface et au traçage des angles droits
  • la jauge d’épaisseur qui permet de mesurer l’espacement entre deux pièces mécaniques
  • le réglet qui réalise des mesures très précises avant travail de la pièce et des opérations de contrôle après travail de la pièce

 

2) Les outils de frappe

Bédane 15 cm Burin de mécanicien Chasse-goupille de mécanicien Maillet caoutchouc Marteau
Bédane Burin Chasse-goupilles Maillet Marteau

 

Pour travailler correctement, il faut parfois user de force (mais pas trop !) pour obtenir la pièce mécanique que l’on souhaite. Il faut donc avoir sous la main :

  • un bédane qui sert à modeler les aciers et les tôles avec l’aide d’un maillet
  • un burin qui est généralement utilisé pour cisailler, couper ou marquer l’acier et les tôles
  • un chasse-goupille qui permet d’extraire une goupille fendue d’un trou débouchant en association avec un marteau ou maillet
  • un maillet qui permet de frapper un bédane ou un burin sans provoquer d’onde de choc perturbatrice
  • un marteau de mécanicien qui sert aux petits travaux de retapage

 

3) Les outils de découpe

Cisaille à levier Ciseaux d'électricien Couteau d'électricien 1 lame Cutter avec manche ABS Emporte-pièce à arche Scie à armature courbe
Cisaille
à levier
Ciseaux
d'électricien
Couteau
d'électricien
Cutter Emporte-pièces Scie à métaux

 

Afin de réaliser des coupes parfaites quel que soit la matière, tout bon mécanicien doit s’équiper des outils suivants :

  • une cisaille à levier qui découpe des plaques de tôle, des tiges rondes ou carrées, des fers à béton ou des profils en L/en T
  • un ciseau d’électricien qui sert à couper des câbles électriques de forte section sans dommage
  • un couteau d’électricien qui permet de couper des conduits semi-rigides, une gaine extérieure et autres petites pièces, il peut aussi servir à dénuder les câbles électriques
  • un cutter pour des découpes de matériaux fins et peu résistants
  • un emporte-pièce (ou « découpe-joint ») qui sert à découper des matières souples ou peu rigides comme de l’aluminium, l’acier doux, une tôle d’acier mince ou bien servir à la fabrication de joints d’étanchéité
  • une scie à métaux pour découper tous types de métaux en tube, plaque ou barre mais aussi d’autres matériaux durs comme le plastique PVC

 

4) Autres outils spécifiques

Doigt magnétique télescopique Etau à agrafe Extracteur de vis Pointe à tracer en carbure Pointeau
Doigt magnétique Etaux Extracteur de vis
et de goujons
Pointe à tracer Pointeau

 

Enfin, il est nécessaire d’avoir le matériel spécifique suivant pour avoir une boite à outils de mécanicien complète :

  • un doigt magnétique pour ramasser les petites pièces métalliques comme une vis ou un boulon
  • une cale d’épaisseur pour immobiliser la partie mobile d’une pièce
  • un étau pour maintenir en place des pièces métalliques à retravailler
  • un extracteur de vis (ou « extracteur de goujon ») pour extraire les vis et les goujons cassés
  • une lampe torche pour éclairer les recoins sombres
  • un miroir pour avoir une vue sur les endroits inaccessibles
  • une pointe à tracer pour le traçage sur les métaux durs
  • un pointeau pour effectuer un marquage précis, un alésage ou un perçage d’une pièce mécanique

Et n’oubliez pas d’acheter une caisse à outils pour ranger facilement tout votre outillage et le transporter partout avec vous !