Suite aux mesures contre la propagation du coronavirus, les délais de livraison pourraient être ralongés. Veuillez nous excuser de la gêne occasionnée et merci de votre compréhension.

A quoi sert le marbre de traçage ?

Le marbre de traçage est un outil employé par de nombreux ouvriers du bâtiment et d'autres secteurs car il leur permet le contrôle et le traçage de différentes surfaces. De quoi se compose un marbre de traçage ? Quelles sont ses applications courantes ? Réponse dans ce guide...

Présentation du marbre de traçage

Le marbre de traçage se compose d'une plaque en granit (communément appelé "roche") ou en fonte parfaitement plane. Il sert ainsi de surface de référence pour le contrôle de la planéité des autres surfaces. Pour cela, il suffit de poser la pièce à contrôler directement sur le marbre de traçage ou de le poser à l'aide d'un outil spécifique comme le trusquin, l'équerre ou le vé.

Mais, le marbre de traçage sert également à placer les pièces à travailler de manière stable et équilibrée grâce à différents outils cités plus haut (trusquin, vé, etc.).

marbre-tracage-fonte

Les différentes utilisations du marbre de traçage

Le marbre de traçage a plusieurs utilisations et la première d'entre elles est le contrôle de la planéité d'une surface comme cela a été dit dans la partie précédente. Mais, il est aussi employé pour :

  • le contrôle et la mesure des dimensions d'une pièce (métrologie)
  • le traçage d'une pièce (par exemple pour créer des trous de perçage)
  • la gravure d'une pièce
  • l'usinage et le grattage d'une pièce
  • l'ajustage, l'assemblage et le montage de plusieurs pièces

Ces utilisations permettent de nombreuses applications notamment dans le secteur automobile, la mécanique de précision et la menuiserie.

marbre-tracage-granit

Les normes respectées

Comme tout outil de contrôle, le marbre de traçage doit respecter plusieurs normes. Il faut donc vérifier que le marbre de traçage que vous posséder possèdent les normes suivantes :

La norme internationale ISO 8512 distingue le marbre de traçage en fonte et le marbre de traçage en roche. Elle spécifie également les conditions d'utilisation à suivre, l'entretien et le contrôle à réaliser ainsi que la limitation de charge pour chaque modèle de marbre de traçage.

La norme DIN 876 concerne uniquement les marbres de traçage en fonte qui doivent être fabriqués selon les conditions de cette norme. Il y est précisé que le marbre de traçage doit posséder au moins 3 points d'appui qui lui permettent de vérifier sa précision. Les nervures sont créées de manière à dériver les forces pendant l'utilisation afin de réduire au maximum la déformation des surfaces à mesurer et augmenter la précision de la mesure des surfaces. Il existe différents types de nervures selon l'utilité du marbre de traçage.

Enfin, il existe un facteur de tolérance de la planéité du marbre de traçage qui sert à indiquer l'écart admissible de la surface dont la longueur est mesurée en microns et à une température de 20 °C.

Découvrez nos différents modèles de marbres de traçage